Orientations annuelles 2018-2019

L’assemblée générale du 5 avril 2018 a adopté les orientations annuelles suivantes pour l’année 2018-2019 :

1.1 Luttes pour la rémunération des stages.

1.1.1 Continuer de garder contact avec les associations en faveur de la rémunération de tous les stages afin de faire un suivi de la lutte et s’organiser en cas de besoin. Les informer de notre plan d’action de 2018-2019 pour la lutte pour la rémunération des stages.

1.1.2 Lancer, dès la rentrée de la session d’automne, un ultimatum au gouvernement de mettre en place un programme de rémunération de l’ensemble des stages dans l’ensemble des programmes et à tous les niveaux d’études le [DATE janvier];

1.1.3 Promouvoir l’adhésion de regroupements, associations, organismes et syndicats à participer à la coalition montréalaise pour la rémunération des stages.

1.1.4 Poursuivre la participation à la Coalition montréalaise pour la rémunération des stages et qu’elle fasse valoir son plan d’action impliquant:

Le lancement d’un ultimatum dès la rentrée de la session d’automne, enjoignant le futur gouvernement de mettre en place un programme de rémunération de l’ensemble des stages dans l’ensemble des programmes et à tous les niveaux d’études le [DATE mi janvier];

  • L’adoption d’un mandat de grève générale illimitée des cours et des stages déclenchée dès que le plancher suivant est atteint :
  • 20 000 étudiant.es avec un mandat de GGI;
  • Réparti.es dans trois régions administratives;

1.1.5 Faire valoir un plan d’action impliquant un ultimatum et un mandat de GGI pour l’hiver 2019 dans les autres coalitions régionales et les associations étudiantes collégiales et universitaires du Québec ou hors Québec;

1.1.6 Former un comité élargissement, dès l’automne, auquel sera invité à participer des étudiant.es de tous les programmes afin de participer à une tournée de mobilisation dans toutes les régions du Québec;

1.1.7 Débloquer un fonds de 20 000$ afin de soutenir les activités de mobilisation en prévision de la continuation des actions de mobilisation pour la lutte de la rémunération des stages;

1.1.8  Inviter les associations membres de l’ASSÉ et de l’AVEQ impliquées dans la campagne pour la rémunération des stages à cotiser aux fonds de grève et proposer dès l’automne, dans leur congrès respectif, des dons pour les fonds de grève  de 20 000$ afin de soutenir la GGI;

1.1.9 Considérant que l’AVEQ travaille sur une recherche sur la rémunération des stages, participer au comité de recherche de l’AVEQ pour suivre le travail de la recherche sur la rémunération des stages et engager un.e recherchiste qui entrera en poste dès l’automne pour travailler sur cette recherche et la faire avancer le plus rapidement possible.

1.1.10 Aller chercher l’appui des syndicats des enseignant.e.s pour la campagne pour la rémunération de tous les stages afin d’augmenter les moyens de pression et que les enseignant.e.s refusent les stagiaires en grève dans leurs milieux en guise de solidarité.

1.1.11 Veiller à ce que l’UQAM prenne position pour la rémunération de tous les stages et la maintienne.

1.2 Luttes environnementales

1.2.1 Collaborer  avec  les  autres  regroupements  étudiants  de  l’UQAM  afin  de  mettre  de l’avant  les  positions  écologiques  de  l’ADEESE.

1.2.2 Participer activement à la création d’un comité environnemental en continuant  les démarches qui ont déjà été entreprises en 2017. Que ce comité veille à l’application et la bonification de la politique 37 de l’UQAM et de la politique 5 de l’ADEESE.

1.3 Luttes féministes

1.3.1 Participer  activement  aux  luttes  contre  le  sexisme,  le  harcèlement  et  les violences  sexuelles.

1.3.2 Se tenir au courant de la consultation à venir de la réforme de la politique 16 et veiller à sa mise en application.

1.3.3 Que l’exécutif de 2018-2019 suive une formation contre le harcèlement (CALACS, BIPH, Politique 16) en début de mandat pour s’outiller afin de soutenir, supporter et guider de potentielles victimes et alliés.es victimes, membres de l’ADEESE et autres, en cas de harcèlement.

1.3.4 Que l’exécutif de 2018-2019 organise une formation contre le harcèlement (CALACS, BIPH, Politique 16) en début de mandat et que les membres de l’ADEESE, entre autres, soient invité.e.s à la suivre afin de supporter et guider les victimes et allié.e.s en cas de harcèlement ainsi qu’afin de partager ces savoirs.

1.3.5 Reconnaître que la lutte pour la rémunération des stages est une lutte féministe.

1.3.6 Valoriser le Comité féministe en éducation, leurs événements, leurs positions, leurs revendications et leur implication.

1.4 Luttes pour l’amélioration de la santé mentale étudiante

1.4.1 Reconnaître la santé mentale comme pouvant être à risque, particulièrement chez les étudiant.e.s durant leur parcours universitaire, et organiser un événement de sensibilisation à ce sujet.

1.4.2 Organiser des activités et événements de care.

1.4.3 Que l’ADEESE se donne comme mandat de travailler pour l’amélioration de l’offre des services psychologiques.

1.5 Lutte contre les dérives autoritaires.

1.5.1. Faire valoir et revendiquer le libre droit d’affichage dans l’enceinte de l’UQAM ;

1.5.2. Faire des démarches pour afficher le matériel de mobilisation (affiches, bannières) qui serait refusé sans raison valable et inviter les autres associations facultaires à organiser des moyens de pression communs dans le cas ou d’autres refus sans excuses valables seraient présentés.

  1. MANDATS

2.1 Stages finaux

2.1.1 Faire reconnaître les stages finaux comme une session à temps plein auprès de l’Aide financière aux études et de l’UQAM, et ce, pour tous les programmes de formation offerts aux membres de l’ADEESE.

2.2 CAPFE

2.2.1 Faire valoir l’opinion  de  ses  membres  et  la  défendre  dans  le  cadre des  consultations  du  CAPFE,  en  collaborant  avec  les  associations  modulaires et facultaires  concernées, dans le but de s’assurer de  l’amélioration de la formation des futur.e.s enseignant.e.s dans le sens  qu’ils.elles  considèrent  le  plus  pertinent.

2.3 Communication

2.3.1 Développer un plan de communication pour l’ADEESE et ses membres pour l’année complète.

2.3.2 Assurer une mise à jour continuelle du site internet.

2.3.3 Assurer une communication rapide de toutes les nouvelles et les événements concernant les membres de l’ADEESE.

2.4 Positions

2.4.1 S’assurer  de  la  mise  à  jour  constante  des  politiques  de  l’ADEESE,  notamment  la politique  4  (Politique  régissant  l’embauche  d’employées  de l’ADEESE-UQAM) et la politique 5 (Politique sur l’écologisation des activités de l’ADEESE-UQAM).

2.4.2 Revoir les positions de l’ADEESE pour modifier celles qui ne seraient plus à jour et s’inspirer du cahier de positions des autres associations étudiantes pour avoir des enjeux sociopolitiques plus larges.

2.5 Vie étudiante

2.5.1 Créer des comités composés de membres de l’ADEESE qui auront comme mandat d’organiser les activités et les événements avec l’aide de la.le responsable à la vie étudiante.

2.6 Comité intermodulaire

2.6.1 Assurer la pérennité du conseil intermodulaire et son implication dans les projets et actions de l’ADEESE.

2.6.2 Ajouter à la composition du CI un.e délégué.e au Comité des études, un.e délégué.e au Conseil académique facultaire ainsi que le ou la délégué.e à la Commission des études.

2.6.3 Donner au CI d’ajouter à ses mandats : le suivi des dossiers académiques et universitaires en cours, d’y réfléchir communément et d’en faire les rapports à aux autres délégués.es, aux associations modulaires, à l’ADEESE et à l’Interfac.

2.7 Valorisation de la langue française

2.7.1 Créer  un  événement  de  valorisation de  la  langue  française  de  moins  grande  envergure  et  davantage  politique  ciblant prioritairement  les  membres  de  l’ADEESE.

2.8 Liste de cours

2.8.1 Élaborer un système pour recevoir la liste complète de tous les cours commandés par la faculté des sciences de l’éducation.

2.9 Militantisme

2.9.1 Élaborer une nouvelle feuille de consignes pour les levées de cours, à partager à l’Interfac de l’UQAM et autres associations étudiantes.

2.9.1 Organiser ou faire la promotion d’événements organisés de partage de connaissances au sujet des diverses composantes du militantisme : mobilisation, préparation et tenue d’assemblées générales, levées de cours, actions politiques, actions directes, etc.

Les étudiant·es de la Faculté de l'Éducation de l'UQAM s'organisent au sein de l’ADEESE-UQAM afin de défendre et de promouvoir leurs droits et intérêts.