Luttes intersectionnelles anti-oppressives

Dans les dernières années, les membres de l’ADEESE ont affirmé ouvertement leur désir de devenir des actrices et des acteurs de changement positif dans le milieu de l’éducation, notamment en luttant activement contre plusieurs oppressions intersectionnelles. À l’assemblée générale du 17 nombre 2016, les positions suivantes ont été adoptées :

Féminismes :
« Que l’ADEESE se positionne comme une association étudiante féministe inclusive des réalités trans et de la diversité d’expression de genre.
« Que l’ADEESE se positionne pour l’avortement libre, gratuit et accessible. Que l’ADEESE se positionne pour l’accessibilité et la gratuité de l’ensemble des moyens de contraception »
« Que l’ADEESE soit représentée majoritairement par des femmes dans les instances démocratiques et dans les comités, ou du moins par un nombre égal aux hommes et idéalement proportionnellement à la population de l’ADEESE. »
« Que l’ADEESE se positionne contre toute forme de violence envers les femmes ou contre tout acte de nature misogyne, entre autres contre les violences sexuelles, et qu’elle se mobilise en ce sens ;
Que l’ADEESE se positionne contre toute forme de sexisme. »
« Que l’ADEESE se positionne en faveur de l’équité salariale. »
« Considérant que les concours de beauté à tout âge imposent un stéréotype des genres, ainsi que l’objectivation des corps ;
Que l’ADEESE se positionne contre les concours de beauté ;
Que l’ADEESE se positionne contre les concours de beauté juniors ;
Que l’ADEESE se positionne contre les publicités genrées ou sexistes ;
Que l’ADEESE se positionne contre l’objectivation des corps et contre les stéréotypes des genres;
Que l’ADEESE s’engage à sensibiliser ses membres contre l’objectivation des corps. »

Anti-hétérosexisme et anti-cissexisme :
« Que l’ADEESE lutte contre l’homophobie et la transphobie et valorise la diversité sexuelle, affective et de genre. »
« Que l’ADEESE revendique une éducation sexuelle diversifiée de nature féministe, non cissexiste, antioppressive et non hétérosexiste dès l’école primaire. »
« Que l’ADEESE se positionne contre les violences sexuelles exercées sur la communauté LGBTQ+. »
« Que l’ADEESE revendique le droit d’utiliser (incluant dans le contexte universitaire) le nom et le genre avec lesquels une personne s’identifie, incluant des identités de genre non binaires. »

Anti-capacitisme :
« Que l’ADEESE se positionne comme étant anti-capacitiste. »
« Que l’ADEESE souligne l’importance de la santé mentale des étudiant.e.s et de la population en général et qu’elle se positionne pour un meilleur accès aux soins de santé mentale. »

Anti-colonialisme et peuples autochtones :
« Que l’ADEESE se positionne et lutte en faveur de l’autodétermination des premiers peuples en matière d’éducation ;
Que l’ADEESE dénonce les stéréotypes qui persistent à leur égard dans la pratique enseignante ;
Que l’ADEESE dénonce l’effacement des premiers peuples dans la lecture dominante de l’histoire ;
Que l’ADEESE se positionne comme étant anti-colonialiste. »

Ainsi, l’ADEESE s’engage à dénoncer des situations d’oppressions en lien avec ces mandats et à soutenir des initiatives qui luttent contre ces oppressions. Si vous êtes témoin d’une telle situation dans le cadre universitaire, veuillez contacter l’association étudiante.